Un procureur remplacé par une intelligence artificielle… 😳🤯😱

En Chine, une intelligence artificielle (IA) a Ă©tĂ© testĂ©e par le parquet de Shanghai Pudong pour apporter les piĂšces Ă  charge contre un prĂ©venu et faire des propositions de peines… avec une pertinence de 97 % semble-t-il pour les 8 infractions les plus usuelles (dont les infractions politiques đŸ˜Ș).

Evidemment, la presse s’en est emparĂ©e avec une (lĂ©gitime selon moi) inquiĂ©tude et force renvois Ă  Minority report (mĂȘme si ce n’est pas exactement le thĂšme de cette nouvelle de l’extraordinaire Philip K Dick ni celui du trĂšs bon film Ă©ponyme)… Au passage, on rappellera Ă  certains journalistes que ce n’est pas vraiment le Procureur qui met en prison. Mais passons.

Ces intĂ©ressants et flippants articles, mĂȘme si la justice prĂ©dictive (ce qui est un sujet connexe mais un peu diffĂ©rent tant qu’il y a de l’humain en aval… pour de vrai) progresse Ă  grands pas, sont Ă  lire ici :

 

Lien vers le site en anglais de Shanghai High People’s Court (mais qui ne semble pas aborder le sujet) :

 

 

Voir aussi :