La Cour des comptes certifie les comptes 2019 de l’Etat et analyse son budget… non sans quelques piques au passage mais avec moins de réserves que dans les années antérieures. Reste à attendre les comptes 2020… qui avec le Covid19, vont être d’un exotisme qui risque de ne pas être au goût de la rue Cambon (Le Haut conseil des finances publiques confirme qu’on est dans le brouillard (ce qui à ce stade est normal) ). Sur le budget, 10 recommandations sont formulées par la Cour.

Le Gouvernement a saisi le Haut Conseil des finances publiques (HCFP) conjointement sur le programme de stabilité et sur un deuxième projet de loi de finances rectificative (2ème PLFR) le 9 avril 2020, puis a procédé à deux saisines rectificatives les 10 et 14 avril afin de tenir compte de nouvelles informations survenues dans l’intervalle.
Le 14 avril, ce haut conseil produisait un avis dont il ressort globalement qu’on est dans le brouillard et que les -8% de baisse du PIB prévus par le Gouvernement restent plutôt optimistes (lié à une reprise forte de l’activité après confinement, schématiquement). Rien dans cet avis ne concerne la fiscalité locale (voir sur ce point les positions des associations d’élus ici, portant sur des mesures de calendrier mais aussi des garanties plus larges).