Plus d’élues locales, moins de jeunes élus

La DGCL publie une étude sur les élus locaux au lendemain des dernières élections, intitulé :

« La part des femmes parmi les élus locaux augmente, celle des jeunes diminue » (BIS n°157).

Selon cette étude (nous reprenons sur ce point le résumé de la DGCL)  :
– La part des femmes parmi les élus locaux progresse, mais reste en dessous de la parité pour la plupart des fonctions exécutives locales.
– Pour les fonctions de président et de maire, ces proportions progressent mais restent plus faibles.
– La part des « jeunes » élus (moins de 40 ans) a diminué en 2021 par rapport à 2015 dans les conseils départementaux et régionaux, et celle des jeunes conseillers municipaux et intercommunaux est restée stable (entre 2014 et 2020).
– Les agriculteurs et les cadres sont proportionnellement plus nombreux parmi les élus locaux que dans la population, tandis que les ouvriers sont moins nombreux.

 

Taux de féminisation :

 

Cette étude est disponible à l’adresse suivante :

https://www.collectivites-locales.gouv.fr/bulletin-dinformation-statistique-bis-de-la-dgcl