Psychodrame sur la CNI

Branle-bas le combat à l’AMF contre le « plan préfectures nouvelle génération » qui prévoit de réserver l’instruction des délivrances de CNI aux 2 088 communes qui assurent déjà l’instruction des passeports biométriques. Au détriment des autres, des petites. L’AMF veut que chaque petite mairie puisse continuer d’assurer ce service, et que le calendrier (avec une généralisation de cette procédure au 1er mars 2017) soit assoupli. Des négociations sont en cours.