Mobilisation nationale pour les quartiers prioritaires : une circulaire en forme de point d’étape

Voici une très intéressante circulaire du Premier Ministre (n°6057 SG) en date du 22 janvier 2019 et qui fait le point sur la mise en œuvre de la mobilisation nationale pour les habitants des quartiers.

 

Le Premier Ministre, naturellement, tire un bilan d’étape flatteur :

 

« Le Président de la République a appelé le 14 novembre 2017 à Tourcoing à une mobilisation nationale pour les quartiers prioritaires et a précisé le 22 mai 2018 les objectifs : garantir les mêmesdroi~; favoriser l’émancipation; refaire République. À l’issue d’une concertation avec l’ensemble des acteurs au cours du premier semestre 2018, le conseil des ministres du 18 juillet a adopté une feuille de route en 5 programmes (sécurité; éducation; emploi; logement; lien social) et 40 mesures.

« Depuis près de six mois, cette feuille de route se déploie :

  • la rénovation urbaine est relancée avec le doublement du budget de 5 à 10 milliards d’ euros et l’adoption de nouvelles règles dont la prise en charge des démolitions portée à 80 % voire à 100% pour accélérer les projets. Depuis mai 2018, 175 projets ont été validés par l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) et 4 milliards d’euros mis à disposition des collectivités territoriales et des bailleurs sociaux qui les portent. Ce premier tiers des projets nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) validés conduira à plus de 13 milliards d’euros d’investissement dans ces quartiers;
  • l’ action résolue sur le bâti se traduit également par le plan initiative copropriétés, lancé à Marseille le 10 octobre dernier : 3 milliards d’euros seront mobilisés sur dix ans pour traiter près de 700 copropriétés soit 56 000 logements ;
  • depuis la rentrée 2018-2019, près de 190 000 élèves de CP et de CE l des écoles REP et REP+ étudient dans des classes dédoublées dont les effectifs sont proches de douze élèves ;
  • le dispositif des stages de 3e se met en oeuvre avec 28 000 offres de stages de qualité sur le portail http://www.monstagedetroisieme.fr dont 17 000 déposées par les services de l’État ;
  • 3 600 emplois francs ont été signés depuis le lancement du dispositif le 1er avril dernier dans 7 territoires d’expérimentation et le dispositif monte en charge ;
  • les premiers déploiements d’effectifs de police supplémentaires sont intervenus en septembre dans 15 quartiers de reconquête républicaine et se poursuivront dans 15 autres début 2019 ;
  • les 1 000 postes supplémentaires d’adultes-relais, qui mènent des actions de médiation sociale essentielles dans les quartiers, seront répartis territorialement d’ici fin « janvier.»

 

Cette circulaire traite aussi :
  • des contrats de ville, dont la durée a été prolongée jusqu’en 2022 dans le but de les caler sur la feuille de route. Tous les contrats doivent être adaptés avant fin juillet 2019, afin d’y intégrer les priorités gouvernementales (avec un protocole d’engagements renforcés et réciproques).
  • du pacte de Dijon (signé le 10 juillet 2018 avec l’Assemblée des communautés de France et France urbaine.
  • des concertations exigées alors des Préfets, avec inclusion des conseils citoyens, mais également des associations et des entreprises.
  • du PAQTE, le pacte avec les quartiers pour toutes les entreprises  (complémentaire d’autres actions pilotées par le ministère du travail dans le cadre de l’initiative«La France une chance. Les entreprises s’engagent ».)

 

 

A noter en matière de logement, de social, de politique de la ville, de petite enfance, de lien social, d’emploi, de culture… un tableau intéressant en forme de point d’étape :

 

Capture d’écran 2019-01-30 à 21.14.23.png

Capture d’écran 2019-01-30 à 21.15.08.png

Capture d’écran 2019-01-30 à 21.15.14.png

 

 

 

Voici cette circulaire (à l’exception du tableau ci-dessous, étrangement mal passé en pdf) :

circ quartiers prioritaires 20190122