L’ANAH dépasse ses objectifs

L’Agence nationale pour l’habitat (Anah) a annoncé avoir, en 2019, et pour la première fois depuis 4 ans, dépasséa son objectif de rénovations pour 2019 (122 624 logements rénovés au 2 décembre 2019 pour un objectif annuel de 120 000… qui semblait pourtant déjà ambitieux au regard des 95 000 opérations de 2018).

Ce dynamisme est avéré également sur l’ensemble de ses programmes: +23% pour les copropriétés dégradées, +30% pour l’autonomie, +100% pour le programme « Habiter Mieux ».

La simplification de l’accès aux aides en ligne semble avoir contribué à ce succès, ainsi que des prises de conscience écologique sur l’importance de la rénovation thermique des logements.

L’objectif 2020 est fixé à 134 000 rénovations avec un budget global dépassant le milliard d’euros, ce qui ne semble pas être déraisonnable. Cela dit, quel sera l’impact réel du régime du nouveau régime (« Ma Prime Rénov’ », versus l’ancien crédit d’impôt pour la transition énergétique, ou CITE) ? A suivre. Cela dit, les objectifs de « Ma Prime Rénov’ » semblent s’ajouter aux objectifs (ou en tous cas aux budgets) de l’ANAH qui, eux, intègrent par exemple Action cœur de ville.

La nouvelle plateforme, maprimerenov.gouv.fr, permettra de déposer rapidement sa demande d’aide en ligne et de connaître le montant de l’aide avant de débuter ses travaux. L’aide sera ensuite versée rapidement après la fin des travaux. En 2020, MaPrimeRénov’ sera destinée aux propriétaires occupants sous condition de ressources, puis accessible à tous les propriétaires dès 2021.

Rappelons que les objectifs du Plan de rénovation énergétique des bâtiments sont de 500 000 logements rénovés par an pour l’ensemble du parc.

Par ailleurs, l’Anah renforce ses dotations pour l’ingénierie des collectivités afin d’accompagner le dynamisme des programmes Action cœur de ville et Initiative copropriétés et répondre aux attentes suscitées par le plan Petites villes de demain, qui sera déployé en 2020.

.