Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO) : auto-évaluation gouvernementale

Le Partenariat pour un gouvernement ouvert est un partenariat multilatéral visant à faire évoluer les administrations autour de valeur de transparence, de responsabilité, d’intégrité…

Voir :

 

La France a rejoint le Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO) en 2014 et a publié son premier plan d’action en 2015.

Quatre ans après son adhésion, la France a publié un deuxième plan d’action en 2018.

Co-construit entre la société civile et les administrations françaises, ce plan d’action comporte 21 engagements répartis en 5 ambitions :

  • transparence, intégrité et redevabilité de la vie publique et économique ;
  • ouverture de ressources numériques, contribution citoyenne, innovation ouverte ;
  • des démarches de participation renforcées ;
  • le gouvernement ouvert au service des enjeux mondiaux de notre siècle, développement, environnement et science ;
  • l’ouverture des juridictions et des autorités administratives indépendantes.

Le pilotage en échoit à la Direction Interministérielle de la Transformation publique (DITP). 

Voici un rapport d’auto-évaluation à ce sujet, très intéressant et surtout beaucoup plus concret qu’on n’aurait pu le craindre. De ce document , en 66 pages, il ressort que nombre d’objectifs sont en cours de mise en oeuvre à un niveau substantiel et que quelques uns sont atteints :