Vers une fusion entre l’Agence française de biodiversité (AFB) et l’Office national de la Chasse (ONCFS) ? Un avant projet sème le trouble…

Un blog en général bien informé et diffuseur de nombreux scoops à la véracité confirmée ensuite, connu pour son côté très franc-tireur (M. Marc Laimé ; voir http://www.eauxglacees.com), vient de lancer un pavé dans la mare en diffusant les documents d’un avant-projet de loi visant à fusionner AFB et ONC (aujourd’hui ONCFS), comme le dit son exposé des motifs :

« Le Gouvernement a donc décidé de créer un nouvel établissement public administratif reprenant les missions de l’Agence française pour la biodiversité et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage, pleinement à même de l’appuyer dans la mise en œuvre du Plan Biodiversité.»

Ce blog affirme que cette nouvelle agence intègrerait aussi les financements (voire des missions ?) des agences de l’eau (et, outre mer, sans doute des offices de l’eau supposerions nous en pareil cas…) mais cet avant-projet de loi, s’il est avéré, n’en est pas là.

S’agit-il :

  • d’un simple avant-avant projet concocté dans quelque officine publique (l’ONCFS ?)  qui ne serait même pas approuvé par le Ministère ?
  • ou d’un simple document de lobbying qui aurait emprunté les formes des avants projets de loi pour mieux séduire les cabinets ministériels (cela arrive…) ?
  • ou avant-projet de loi qui a fuité trop tôt ?

 

Apparemment il s’agirait d’un avant-avant projet de loi émanant bien du Ministère puisque M. de Rugy aurait envoyé un courrier aux agents des deux établissements publics en cause… conduisant à la vive réaction en ce sens du SNE (syndicat national de l’environnement) que voici :

 

En tous cas, sur fond de mini-crise à l’AFB et de recalages financiers complexes au sein des agences (et offices) de l’eau… le pavé dans la mare lancé et dénoncé par M. Laimé fait quelques grosses vagues.

A suivre en tous cas… et à lire, en attendant, ici :

http://www.eauxglacees.com/Les-chasseurs-vont-absorber-l