La Cour des comptes plaide pour un meilleur accompagnement de la transition agroécologique

La Cour des comptes, via la publication d’une note à visée pédagogique, en matière de transition agrobiologique, note que :

  • la politique agricole commune (PAC) de l’Union européenne a, depuis 2015, mieux pris en compte les enjeux environnementaux, sans cependant obtenir les résultats escomptés. L’institution de la rue Cambon note que « la nouvelle PAC, dont les principes ont été définis en 2021, doit être l’occasion de soutenir une ambition environnementale accrue entre 2023 et 2027, tout en mobilisant d’autres leviers tels que la meilleure application de la réglementation, l’accès au foncier agricole, la gestion des risques ou encore la recherche de sources de revenus complémentaires pour les agriculteurs »
  • la part actuelle de la surface agricole dédiée à l’agriculture biologique est de 9,5%, pour un objectif de 15% en 2022.

 

 

Voici cette note :