Quel avenir pour les missions locales ? Suite et pas fin… Avec de savoureux « éléments de langage » pour les élus locaux

A la suite du site Localtis, nous écrivions le 5 septembre dernier :

 

Moins d’un mois après, nous y voici : à titre expérimental, des rapprochements entre missions locales et pôle emploi vont être mises en oeuvre.

Faut-il y voir des fusions ? ou de simples traque des doublons ? Ce sera à voir au cas par cas visiblement. 

Voici la circulaire diffusée à ce sujet (là encore bravo à Localtis pour avoir été, à notre connaissance, la première à la diffuser) :

 

Comble de maladresse, la partie « argumentaire » sur les relations avec les collectivités locales, qui aurait bien avoir le même contenu avec un titre neutre, s’appelle « éléments de langage vis-à-vis des élus locaux », ce qui certes mérite de ne pas être hypocrite mais qui tout de même ressemble à un « voici ce qu’il faut leur dire pour leur faire avaler la pilule ».

La démarche peut certes être approuvée, regardée dubitativement ou contestée.

Par exemple, l’Union nationale des missions locales, très courroucée, dénonce une mise sous tutelle de ses membres sous la houlette de Pôle emploi. Voir :

 

Mais à tout le moins la démarche est-elle encore floue sur le fond, d’une part, et maladroite dans la forme vis-à-vis des acteurs de terrain, d’autre part.

A lire ci-dessous :

Capture d’écran 2018-10-03 à 08.08.33.png