Suspension nationale de l’utilisation d’un important pesticide : début de la fin pour les molécules les plus toxiques (transition vers « le zéro phyto »)

Au JO de vendredi dernier se trouvait l’arrêté du 25 octobre 2018 relatif à la suspension de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques contenant la substance active « métam » ou « métam-sodium » (NOR: AGRG1829193A).
L’utilisation de ce pesticide est donc suspendue jusqu’au 31 janvier 2019, dans l’attente des résultats de la réévaluation de son autorisation par l’ANSES.
Ce produit concerne surtout les productions de mâche et plus généralement le maraichage.
Mais ce texte concerne tout le monde car elle annonce le début de la mise en oeuvre de la stratégie nationale pour sortir des molécules les plus toxiques, notamment celles identifiées dans le rapport interministériel de fin 2017.
Une évolution bien connue des collectivités locales avec le passage progressif à ce que l’on appelle le « zéro phyto ».
Dans un communiqué, France Nature Environnement s’en réjouit et elle demande plus globalement une sortie des pesticides de synthèse, en accélérant l’indispensable transition agroécologique.
Voir :