Des communautés de communes rurales aux métropoles urbaines : la grande diversité des EPCI à fiscalité propre en France [ETUDE INSEE]

L’INSEE vient de diffuser une étude nationale (Insee Focus n° 286, janvier 2023) intitulée « Des communautés de communes rurales aux métropoles urbaines : la grande diversité des EPCI à fiscalité propre en France », réalisée par Mme Chantal Brutel :

En voici le résumé opéré par l’INSEE :

« Au 1er janvier 2021, l’ensemble des 34 944 communes françaises (hors Mayotte) sont regroupées en 1 248 établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre et en la métropole de Lyon. Parmi ces regroupements, 22 sont des métropoles, 14 des communautés urbaines, 221 des communautés d’agglomération et 992 des communautés de communes. Ces dernières sont les moins peuplées : les communautés de communes regroupent 74 % des communes françaises, mais un tiers seulement des habitants y résident. À l’inverse, 3 % des communes constituent des métropoles où vivent 29 % de la population. Entre 2013 et 2019, la population augmente davantage dans les métropoles (+ 0,6 % en moyenne par an, contre + 0,4 % dans l’ensemble des EPCI à fiscalité propre). Elle croît moins dans les communautés de communes, excepté dans celles à dominante urbaine. 18 % des logements sont en suroccupation dans les métropoles, soit deux fois plus que dans les communautés d’agglomération et cinq fois plus que dans les communautés de communes.»

 

En voici quelques intéressantes figures :