Réforme de la DGF

La DGF devait être réformée à l’occasion de l’examen de la loi de finances pour 2016. Puis ce grand chantier fut repoussé d’un an. Autant dire les calendes grecques, tant nul ne croyait en une telle réforme à quelques mois de l’élection présidentielle .

Sauf que… sauf que… J.-M. Baylet (si, si , le nouveau Ministre) vient d’annoncer qu’il avait bon espoir de tenir ce calendrier, et ce avec les mêmes pistes de réforme que celles annoncées il y a un an.

Pour tous les budgets, les projets de communes nouvelles, les simulations de fusions de communautés, c’est à un pilotage (presque) sans visibilité que l’on se prépare. A tout le moins faudra-t-il faire les simulations sur la base du droit actuel mais aussi sur le fondement des projets gouvernementaux… en intégrant une marge d’incertitude sur le texte final.

Avec, en toile de fond, la question de savoir si réellement les collectivités auront de nouveau à subir une baisse de dotations de 3,7 milliards d’euros comme prévu.

Le tout en même temps.

Et en même temps que la campagne électorale et les quêtes des 500 signatures.

Même pas peur. C’que c’est joueur, un Ministre, parfois…

 

http://www.acteurspublics.com/2016/03/14/jean-michel-baylet-j-ai-bon-espoir-que-nous-inscrivions-la-reforme-de-la-dgf-dans-le-budget-2017