Un serial killer a liquidé 30 % des syndicats intercommunaux en 10 ans. Mais que fait la Police ?

C’est officiel. 30 % de morts parmi les syndicats intercommunaux en dix ans. Une hécatombe dont nul ne parle et, pis, les policiers n’ont même pas lancé d’enquête.

Les statistiques sont claires quant au profilage des victimes : ce sont des syndicats seuls, des SIVU, pour la plus grande part :

Capture d’écran 2017-06-28 à 07.40.25.png

 

 

La géolocalisation des victimes permet aussi d’identifier les parcours des tueurs :

Capture d’écran 2017-06-28 à 07.42.18.png

 

 

Oui des tueurs car les meilleurs analystes d’Interpol pensent qu’il s’y sont mis à plusieurs. Il est question d’une synergie entre des lois, des décrets et des préfets. On parle aussi de l’action de CDCI…

Syndicats : restez chez vous. Ne sortez pas. Il paraît qu’en application de la loi NOTRe d’autres victimes, en nombre, sont à envisager, surtout à l’horizon de 2020.

Et si vous restez chez vous, profitez en pour lire ce très bon bulletin statistique de la DGCL consacré à ces disparitions en série :

30 p cent synd

 

NB : amis lecteurs, ne m’envoyez pas 987687876 courriels. Oui c’est du second degré. Ou du troisième. 

 

 

A propos Éric Landot

Avocat fondateur du cabinet Landot & associés, partenaire juridique de la vie publique.