Remontée des dépenses de fonctionnement du bloc local : un constat à affiner

Le service statistique ministériel de la direction générale des collectivités locales (DGCL) publie son bulletin d’information statistique
(BIS) n°137 : « Les dépenses de fonctionnement des communes et de leurs groupements : vers une légère accélération en 2019 ? ».

Le résumé officiel de cette étude souligne deux points majeurs :

  • En 2019, selon les budgets primitifs votés en début d’année, les dépenses de fonctionnement des communes augmenteraient de + 0,8 % et celles de leurs groupements à fiscalité propre de + 1,9 %. Au total, cette augmentation de + 1,1 % des dépenses de fonctionnement du bloc communal marquerait donc une légère accélération par rapport à 2018 (+ 0,3 %).
  • Que ce soit pour les frais de personnel, les achats et charges externes ou les subventions versées, les dépenses des grandes collectivités évoluent moins rapidement que les dépenses des petites.
    En lien avec les transferts de compétence vers les intercommunalités, les dépenses des communes progressent moins vite que celles des groupements. Par exemple, les dépenses d’intervention des communes (subventions versées, participations aux dépenses de services de secours et d’incendie, etc.) seraient plus faibles en 2019 de 16 % par rapport à 2014, année du début du mandat, tandis que celles de leurs groupements seraient plus élevées de 11 % (graphique).

 

Si l’on entre dans le détail, on constate :

 

1/ une augmentation surtout nette dans les EPCI à FP, notamment en termes de charge de personnel (et non tout n’est pas limité aux questions de glissement vieillesse technicité) :

Capture d’écran 2019-09-23 à 13.24.03.png

Capture d’écran 2019-09-23 à 13.24.24.png

 

2/ mais ces chiffres sont à affiner par le fait que l’augmentation concerne surtout les communautés communes voire les communautés d’agglomération (lesquelles souligneront pour leurs défenses que les communautés urbaines et les métropoles ont déjà souvent eu des transferts massifs de personnel dans les décennies précédentes)  :

Capture d’écran 2019-09-23 à 13.24.41.png

 

3/ mais cette argumentation en défense en masque pas que pour tous les postes, y compris les communes, c’est plutôt les petites structures qui dérapent dans leurs dépenses de fonctionnement :

 

Capture d’écran 2019-09-23 à 13.24.53.png

Capture d’écran 2019-09-23 à 13.25.22.png

Capture d’écran 2019-09-23 à 13.25.38.png

 

4/ avec des rattrapages pour les dépenses environnementales, de voirie ou de sécurité, les EPCI à fiscalité propre ayant en moyenne des dépenses de services généraux bien plus faibles que les communes :

 

Capture d’écran 2019-09-23 à 13.26.02.png

Capture d’écran 2019-09-23 à 13.26.20.png