Egalité femmes-hommes : existe-t-il un plafond de verre dans la juridiction administrative ?

En matière d’égalité femmes/hommes, le Conseil d’Etat a organisé, vendredi dernier, une conférence débat intitulée « Existe-t-il un plafond de verre dans la juridiction administrative ? ».

La présence, en nombre, des magistrates administratives dans les TA pourrait laisser à penser que le corps des magistrats en TA-CAA représente plutôt un modèle. Mais les efforts sont à prolonger, à l’évidence et ce nombre en TA -CAA peut masquer des difficultés et/ou des progrès à réaliser.

« 61 % des personnels de la juridiction administrative, 45 % des magistrats et 33 % des membres sont des femmes. Les femmes représentent 50 % du comité de direction du Conseil d’État, 38,5 % des cheffes de juridiction et 27 % des présidentes de section. Le constat est le même que dans toute la fonction publique : plus on monte dans la hiérarchie, moins il y a de femmes. Le Conseil d’État est toutefois légèrement plus égalitaire que la fonction publique d’État dans son ensemble », a rappelé Catherine Bobo, secrétaire générale adjointe du Conseil d’État et déléguée à la diversité, en introduction de la séance.

 

POUR EN SAVOIR PLUS (RÉSUMÉ DE CETTE CONFÉRENCE DÉBAT ET ACCÈS À CELLE-CI VIA PLUSIEURS VIDÉOS [NON INTÉGRALES ? INTÉGRALES ?]) VOIR :

https://www.conseil-etat.fr/actualites/actualites/journee-internationale-des-droits-des-femmes-une-conference-debat-au-conseil-d-etat