Le corps des sous-préfets accueille des contractuels en « service extraordinaire »

Le ministère de l’Intérieur adopte un nouveau processus de recrutement ouvert aux contractuels pour des postes de sous-préfets, permettant ainsi la diversification des compétences sur ces postes sensibles.

 

Pour la première fois, un nouveau mode de recrutement de sous-préfets est mis en place en ouvrant deux postes de « sous-préfets en service extraordinaire ».

Il n’est pas nouveau que les sous-préfets ne soient pas des purs produits du corps préfectoral : en 2019, 54% des affectations dans le corps des sous-préfets provenaient de corps de fonctionnaires extérieurs au ministère de l’Intérieur et 47% des primo-nominations de sous-préfets concernaient des femmes.

Mais un recrutement externe en contractuels est, quant à lui, nouveau. Cela dit, au moins dans un premier temps, ce ne sont que deux postes qui sont ouverts à ce recrutement spécifique.

A l’issue d’une sélection sur dossier et d’un entretien avec un jury, le candidat se voit proposer un contrat de 3 ans, renouvelable dans la limite de 6 ans. Ce recrutement est distinct du tour extérieur, qui permet chaque année à deux personnes n’étant pas fonctionnaires d’intégrer durablement le corps des sous-préfets chaque année.

Ce contrat, d’une nature particulière, conduit, non pas à un recrutement sur un poste dans une sous-préfecture identifiée, mais à un recrutement temporaire dans le corps des sous-préfets. Au cours de ce service extraordinaire, plusieurs postes pourront ainsi être occupés.

L’objectif poursuivi est l’élargissement du vivier du corps préfectoral et la diversification des compétences sur ces emplois particulièrement sensibles, en attirant des talents issus d’autres univers professionnels et désireux de servir l’État à un haut niveau de responsabilité.

L’avis de vacance comprenant les conditions d’éligibilité et les modalités de candidature a été publié au journal officiel du 6 octobre 2020 (cliquer ici)  external link .

Tous les détails sont dans ledit avis de vacance précité.

Le dossier de candidature doit être transmis dans un délai de 30 jours à compter de la date de publication du présent avis au Journal officiel de la République française, au ministère de l’intérieur (secrétariat général, direction de la modernisation et de l’administration territoriale, sous-direction du corps préfectoral et des hauts fonctionnaires, mission « mobilité et débouché », place Beauvau, 75800 Paris).

Cet envoi sera effectué par voie électronique à l’adresse suivante :

mission-mobilite-debouches@interieur.gouv.fr.

L’audition des candidats pré-selectionnés aura lieu début décembre pour des affectations en poste à compter du mois de janvier 2021.