Le DDD rend un avis sur le harcèlement scolaire et le cyberharcèlement

Auditionnée par la mission d’information du Sénat sur le harcèlement scolaire et le cyberharcèlement, La Défenseure des droits émet un avis 21-10 en date du 12 juillet 2021 :

Au nombre des constats :

  • Certains établissements et/ou autorités de tutelle ne se saisissent pas encore suffisamment des outils élaborés au plan national pour prévenir ou lutter contre le harcèlement en milieu scolaire
  • Certaines équipes pédagogiques rencontrent d’importantes difficultés à identifier et réaliser l’ampleur des faits de harcèlement
  • Certaines équipes pédagogiques restent en difficulté dans la prise en compte des situations de harcèlement et de cyberharcèlement lorsque les faits se poursuivent en dehors du cadre scolaire
  • Les chefs d’établissement sont souvent réticents à une prise en charge du harcèlement lorsque des plaintes sont en cours d’enquête ou ont été classées sans suite, alors que les deux procédures sont parfaitement indépendantes et compatibles
  • Les établissements scolaires relevant de l’enseignement catholique sont, au même titre que les écoles publiques, touchés par le phénomène de harcèlement

 

Avec quelques recommandations réitérées par le DDD :

Et quelques points d’attention sur trois thématiques :

  • La pluralité des acteurs impliqués et la formation des professionnels
  • Le besoin de favoriser l’accueil et la prise en compte de la parole des enfants et notamment celle des publics les plus vulnérables
  • L’impact du climat scolaire

 

Voici cet avis :