Conseil d’Etat : le gardé à vue doit garder la santé

prison covid

Le travail, c’est la santé. Mais à la Santé, la conserver n’est pas aisé : dès la Garde à vue (GAV), les conditions d’enfermement représentent rarement un optimum sanitaire.

Alors le juge des référés du Conseil d’Etat a pris le sujet à bras le corps : il ordonne au ministre de l’Intérieur que des kits d’hygiène (lingettes rafraîchissantes, dentifrice à croquer, serviettes hygiéniques) soient automatiquement proposés dans les plus brefs délais. Les personnes gardées à vue devront aussi être informées de la possibilité de renouveler toutes les quatre heures leur masque et de se désinfecter les mains sur simple demande.

Source : CE, ord., 22 novembre 2021, 456924

 

prison covid