Arrêt Rouillan c. France : Le contrôle de proportionnalité acrobatique [A LIRE SUR « Liberté, Libertés chéries »]

C’est un peu chagrin que j’ai pris connaissance jeudi dernier de cette décision :

 

En dépit d’un monceau de dossiers à traiter, j’avais commencé à écrire un bref article. Dont je n’étais pas satisfait. Pas le temps de le reprendre. Je l’avais jeté.

Puis ce matin je suis tombé, parcourant le site « Liberté, Libertés chéries », sur un intéressant commentaire. Alors pourquoi tenter de bien commenter ce qui l’a déjà été fait excellemment, que l’on soit d’accord ou non avec les prises de position de l’auteur ?

Donc voici l’article ainsi produit auquel je renvoie chacun :