Annonces relatives aux espaces France services

La Première Ministre a annoncé :

  • l’ouverture de 181 nouveaux espaces France services, portant leur nombre total à 2377 en France (soit un tel espace à moins de 30 minutes de chaque français — au moins dans l’hexagone mais notons des implantations audacieuses en Guyane ou dans les hauts à La Réunion) avec l’appui de 9 opérateurs : la Direction générale des finances publiques, la Caisse nationale des allocations familiales, la Caisse nationale d’assurance maladie, l’Assurance retraite, Pôle emploi, La Poste, la Mutualité sociale agricole, les ministères de l’Intérieur et de la Justice… et avec l’intervention forte des collectivités, serait-on tenté d’ajouter.
  • un objectif de 2500 espaces France services d’ici la fin d’année, dont 10 structures supplémentaires dans les départements et régions d’Outre-mer.
  • la pérennisation, à compter de 2023, d’une enveloppe de 44 millions d’euros au sein du ministère de la transformation et de la fonction publiques afin de poursuivre le soutien aux conseillers numériques partout sur le territoire.

Pour accéder à la carte de ces espaces, voir :

 

Il est à rappeler que ces espaces se sont développés de manière un peu séparée des Maisons de services au public (MSAP) avant que ces dispositifs ne se rejoignent et que, depuis cette année, l’Etat ne verse plus le financement de 30.000 euros annuels aux MSAP non labellisées France Services.

 

Voir aussi (sur ces maisons ou espaces France services, y compris par bus, mais aussi sur les Maisons de services au public) :