Investissements : montée en puissance des intercommunalités ; effets des contraintes budgétaires (constats sans surprise de l’OFGL)

L’Observatoire des Finances et de la Gestion publique Locales (OFGL) a publié son 6ème numéro de sa série « Cap sur ».

Il traite de l’investissement des communes et des intercommunalités depuis 2014. Comme son titre l’indique, cette étude de l’OFGL dresse un état des lieux des investissements réalisés par les communes et leurs groupements depuis 2014, date des dernières élections municipales et intercommunales.

 

Le résumé fait par cet observatoire ne surprendra pas les acteurs de terrain :

« Malgré un rebond en 2017 et 2018 et une implication grandissante des intercommunalités, l’investissement du bloc communal sur le mandat actuel reste faible par rapport au mandat précédent.
Les acteurs agissent majoritairement en fonction des besoins générés par les équipements réalisés précédemment et placent le plus souvent la constitution de marges de manœuvre financières solides comme préalable à l’engagement de projets importants, ce qui contribue à l’existence de fortes disparités territoriales dans les efforts réalisés depuis 2014. »

 

Bref aucun scoop, bien sûr, mais une étude sérieuse et intéressante avec quelques chiffres clefs :

Capture d’écran 2019-02-06 à 08.03.59.png

 

Cela dit, les baisses d’investissement dues à la conjoncture et, surtout, aux baisses de ressources (de DGF notamment) enregistrées dans la période 2013-2017 ne doivent pas cacher qu’en tendance longue ces dépenses augmentent (évolution qui elle même est à corriger des transferts de compétences de l’Etat bien évidemment) :

Capture d’écran 2019-02-06 à 08.06.03.png

 

 

Avec, donc, une montée en puissance de l’intercommunalité à fiscalité propre et un maintien du poids des syndicats, et un ratio conséquent de recettes d’investissement propres :

Capture d’écran 2019-02-06 à 08.05.36.png

 

Capture d’écran 2019-02-06 à 08.05.02.png

 

Et des réalités tout à fait contrastées selon les personnes publiques en cause :

Capture d’écran 2019-02-06 à 08.09.38.png

 

…. Cette variété se retrouvant en termes géographiques de manière frappante :

 

Capture d’écran 2019-02-06 à 08.05.10.png

 

Capture d’écran 2019-02-06 à 08.09.02.png

 

Petit jeu : superposez la carte immédiatement ci-dessus et comparez avec les zones de montagne. C’est idiot, mais c’est frappant (à quelques exceptions près bien sûr : Guyane, littoral aquitain, centre de la région Grand Est…). 

 

Voici cette étude dans son intégralité :

ofgl_-_cap_sur_-_ndeg6_-_01-19_-_linvestissement_des_communes_et_des_intercommunalites_depuis_2014