Les CCIR pourront agir en tant qu’agences de développement des régions pour la partie SRDE2I

A été publiée la loi n° 2019-486 du 22 mai 2019 relative à la croissance et la transformation des entreprises (NOR:  ECOT1810669L).

Voici le texte, tel que publié au JO, de cette loi :

joe_20190523_0119_0002

Ce texte (déjà abondamment commenté au sein du présent blog pour d’autres de ses composantes) prévoit notamment que :

« Pour les missions relevant du développement économique des régions telles que définies au chapitre Ier bis du titre V du livre II de la quatrième partie du code général des collectivités territoriales, les chambres de commerce et d’industrie de région peuvent agir en tant qu’agences de développement économique desdites régions. » ;

 

Les CCIR pourront donc être officiellement les agences de développement économique des régions pour les missions des articles L. 4251 et suivants du CGCT, pour le chapitre I bis de cette partie, à savoir le le SRDE2I ou SRDEII, et donc pour les articles suivants :

schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation

Article L4251-12 En savoir plus sur cet article…
Créé par LOI n° 2015-991 du 7 août 2015 – art. 2 (V)
La région est la collectivité territoriale responsable, sur son territoire, de la définition des orientations en matière de développement économique.

NOTA : Conformément à l’article 2 (IV) de la loi n° 2015-991, ces dispositions sont applicables à compter du 1er janvier de l’année qui suit le prochain renouvellement général des conseils régionaux.
Article L4251-13 En savoir plus sur cet article…
Créé par LOI n° 2015-991 du 7 août 2015 – art. 2 (V)
La région élabore un schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation.

Ce schéma définit les orientations en matière d’aides aux entreprises, de soutien à l’internationalisation et d’aides à l’investissement immobilier et à l’innovation des entreprises, ainsi que les orientations relatives à l’attractivité du territoire régional. Il définit les orientations en matière de développement de l’économie sociale et solidaire, en s’appuyant notamment sur les propositions formulées au cours des conférences régionales de l’économie sociale et solidaire.

Le schéma organise, sur le territoire régional, la complémentarité des actions menées par la région en matière d’aides aux entreprises avec les actions menées par les collectivités territoriales et leurs groupements, en application des articles L. 1511-3, L. 1511-7 et L. 1511-8, du titre V du livre II de la deuxième partie et du titre III du livre II de la troisième partie.

Les orientations du schéma favorisent un développement économique innovant, durable et équilibré du territoire de la région ainsi que le maintien des activités économiques exercées en son sein.

Le schéma fixe les actions menées par la région en matière d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Le schéma peut contenir un volet transfrontalier élaboré en concertation avec les collectivités territoriales des Etats limitrophes.

Le schéma peut contenir un volet sur les orientations en matière d’aides au développement des activités agricoles, artisanales, industrielles, pastorales et forestières.

NOTA : Conformément à l’article 2 (IV) de la loi n° 2015-991, ces dispositions sont applicables à compter du 1er janvier de l’année qui suit le prochain renouvellement général des conseils régionaux.
Article L4251-14 En savoir plus sur cet article…
Créé par LOI n° 2015-991 du 7 août 2015 – art. 2 (V)
Le projet de schéma est élaboré par la région en concertation avec les métropoles, la métropole de Lyon et les établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre.

Il fait l’objet d’une présentation et d’une discussion au sein de la conférence territoriale de l’action publique mentionnée à l’article L. 1111-9-1, avec les chambres consulaires et avec la chambre régionale de l’économie sociale et solidaire. Il est communiqué pour information aux régions limitrophes.

Le conseil régional peut consulter tout organisme ou personne en vue de l’élaboration du projet de schéma.

Le schéma est adopté par le conseil régional dans l’année qui suit le renouvellement général des conseils régionaux.

NOTA : Conformément à l’article 2 (IV) de la loi n° 2015-991, ces dispositions sont applicables à compter du 1er janvier de l’année qui suit le prochain renouvellement général des conseils régionaux.
Article L4251-15 En savoir plus sur cet article…
Créé par LOI n° 2015-991 du 7 août 2015 – art. 2 (V)
Les orientations du schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation applicables sur le territoire d’une métropole mentionnée au chapitre VII du titre Ier du livre II de la cinquième partie, de la métropole d’Aix-Marseille-Provence ou de la métropole de Lyon sont élaborées et adoptées conjointement par le conseil de la métropole concerné et le conseil régional. A défaut d’accord, la métropole élabore un document d’orientations stratégiques qui prend en compte le schéma régional. Ce document tient lieu, pour la métropole, d’orientations au sens du deuxième alinéa de l’article L. 4251-13. Il n’autorise pas la métropole à définir des aides ou ses propres régimes d’aides, au sens de l’article L. 1511-2. Ce document est adressé à la région dans les six mois qui suivent l’adoption du schéma régional.

NOTA : Conformément à l’article 2 (IV) de la loi n° 2015-991, ces dispositions sont applicables à compter du 1er janvier de l’année qui suit le prochain renouvellement général des conseils régionaux.
Article L4251-16 En savoir plus sur cet article…
Créé par LOI n° 2015-991 du 7 août 2015 – art. 2 (V)
Le schéma régional et, le cas échéant, le document d’orientations stratégiques mentionné à l’article L. 4251-15 sont approuvés par arrêté du représentant de l’Etat dans la région.

Ce dernier s’assure du respect, par le conseil régional et, le cas échéant, par le conseil de la métropole, de la procédure d’élaboration prévue au présent chapitre et de la préservation des intérêts nationaux.

S’il n’approuve pas le schéma, le représentant de l’Etat dans la région le notifie au conseil régional par une décision motivée, qui précise les modifications à apporter au schéma. Le conseil régional dispose d’un délai de trois mois à compter de la notification pour prendre en compte les modifications demandées.

S’il n’approuve pas le document d’orientations stratégiques, le représentant de l’Etat dans la région le notifie au conseil de la métropole par une décision motivée, qui précise les modifications à apporter au document. Le conseil de la métropole dispose d’un délai de trois mois à compter de la notification pour prendre en compte les modifications demandées.

NOTA : Conformément à l’article 2 (IV) de la loi n° 2015-991, ces dispositions sont applicables à compter du 1er janvier de l’année qui suit le prochain renouvellement général des conseils régionaux.
Article L4251-17 En savoir plus sur cet article…
Créé par LOI n° 2015-991 du 7 août 2015 – art. 2 (V)
Les actes des collectivités territoriales et de leurs groupements en matière d’aides aux entreprises doivent être compatibles avec le schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation. Les actes des métropoles, de la métropole d’Aix-Marseille-Provence et de la métropole de Lyon en matière d’aides aux entreprises doivent être compatibles avec le schéma ou, à défaut d’accord entre la métropole et la région, avec le document d’orientations stratégiques mentionné à l’article L. 4251-15.

Par dérogation au premier alinéa du présent article, les actes de la métropole mentionnés au chapitre IX du titre Ier du livre II de la cinquième partie du présent code prennent en compte le schéma régional.

NOTA : Conformément à l’article 2 (IV) de la loi n° 2015-991, ces dispositions sont applicables à compter du 1er janvier de l’année qui suit le prochain renouvellement général des conseils régionaux.
Article L4251-18 En savoir plus sur cet article…
Créé par LOI n° 2015-991 du 7 août 2015 – art. 2 (V)
La mise en œuvre du schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation peut faire l’objet de conventions entre la région et un ou plusieurs établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre compétents.

NOTA : Conformément à l’article 2 (IV) de la loi n° 2015-991, ces dispositions sont applicables à compter du 1er janvier de l’année qui suit le prochain renouvellement général des conseils régionaux.
Article L4251-19 En savoir plus sur cet article…
Créé par LOI n° 2015-991 du 7 août 2015 – art. 2 (V)
Le schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation peut être révisé, partiellement ou totalement, selon les modalités prévues pour son élaboration aux articles L. 4251-13 à L. 4251-16.

NOTA : Conformément à l’article 2 (IV) de la loi n° 2015-991, ces dispositions sont applicables à compter du 1er janvier de l’année qui suit le prochain renouvellement général des conseils régionaux.
Article L4251-20 En savoir plus sur cet article…
Créé par LOI n° 2015-991 du 7 août 2015 – art. 2 (V)
Dans les six mois suivant le renouvellement général des conseils régionaux, le conseil régional peut délibérer sur le maintien en vigueur du schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation.

NOTA : Conformément à l’article 2 (IV) de la loi n° 2015-991, ces dispositions sont applicables à compter du 1er janvier de l’année qui suit le prochain renouvellement général des conseils régionaux.

 

 

Voir aussi :