Intelligence artificielle, véhicule autonome et nouvelles mobilités : lettre du bout du monde pour préparer le nouveau monde

Chers lecteurs,

Du bout du monde, je vous écris pour exhorter chacun à préparer le nouveau monde. A Singapour, se tient le 26e congrès mondial des systèmes de transports intelligents, où j’ai eu l’honneur d’intervenir sur les évolutions juridiques induites par ces révolutions techniques. Voir :

 

Et il est frappant, plus encore que lors des réunions internationales passées à ce sujet, de voir que la technique évolue vite, très très vite. Et que notre droit en est encore à balbutier sur les expérimentations.

Le droit des parcs de stationnement, le droit de la responsabilité, le droit des mobilités urbaines en free floating (pour lequel quelques avancées vont être concrétisées par la loi d’orientation sur les mobilités urbaines il est vrai), le droit de la cybercriminalité, le droit de la protection de la vie privée (en dépit du pack bien fait de la CNIL)… tout est en retard.

Je viens de travailler avec des juristes australiens et japonais… et leur avance est considérable sur de nombreux points techniques. 

Bougeons, que diable. Bougeons. Vite.

 


 

Voir nos nombreux articles et, surtout, vidéos :