Le PTZ outragé, brisé… mais finalement reconsidéré ?

 

Le PT💤 outragé (au fil des attaques dont il est l’objet), le PT💤 brisé (notamment par un rapport sévère IGF/CGEDD)… et demain le PT💤 supprimé ? ou bien reconsidéré ?

Paré autrefois de mille et une vertus, le prêt à taux zéro (PTZ ; ou PT💤 pour ceux comme moi que ce débat assomme un peu) est aujourd’hui :

 

Résultat des courses : l’Assemblée Nationale a voté contre l’avis du Gouvernement (décidément l’époque où les élus LREM n’osaient aucune rébellion s’estompe) le maintien du PTZ jusqu’en 2021. Au minimum, le Gouvernement, lui, voulait le supprimer en zones B2 et C.

Les acteurs du secteur de la construction sablent le champagne :

 

Mais il est un peu tôt pour fêter la survie de ce taux. En effet, la loi de finances pour 2020 est loin d’être au bout de son marathon parlementaire et le Gouvernement sur ce point n’a sans doute pas dit son dernier mot…

Voir le dossier législatif A.N. :