Une carte pour des maires en mal d’identité

D’habitude, c’est le maire qui délivre des cartes d’identité. Voici maintenant que le maire va en recevoir, une carte. Le Parlement a du juger que le maire manquait, sinon d’identité, tout au moins de reconnaissance.

Alors il a inséré dans la loi engagement et proximité (n° 2019-1461 du 27 décembre 2019 relative à l’engagement dans la vie locale et à la proximité de l’action publique) un magnifique article 42 qui commence par prévoir une solennisation de l’intronisation des maires en tant que soldats de base de la République :

« Art. L. 2122-34-1. – Après le renouvellement général des conseils municipaux, le représentant de l’État dans le département et le ou les procureurs de la République territorialement compétents reçoivent les maires du département afin de leur présenter les attributions que ces derniers exercent au nom de l’État et comme officiers de police judiciaire et de l’état civil. »

 

Et cet article se poursuit avec cet alinéa :

« A compter de leur désignation, les maires et les adjoints sont destinataires d’une carte d’identité tricolore attestant de leurs fonctions. » 

 

Et pourtant… pourtant… il en existe bien déjà des cartes des maires, soulèveront certains ? OUI et NON. Aujourd’hui, et depuis fort longtemps, une telle initiative relevait des bonnes volontés préfectorales. Voici maintenant chose faite. Avec un modèle unique ? ou non ? A suivre.

 

 

 

Capture d’écran 2020-02-18 à 22.22.14.png

NB ci-dessus, pris au hasard, le modèle Berger Levrault