Déplacements multimodaux : le Point d’accès national (PAN) est au JO après avoir été anticipé sur Internet

Au JO de ce matin se trouve le décret n° 2020-183 du 28 février 2020 portant désignation du point d’accès national aux données de l’information sur les déplacements multimodaux (NOR: TRET1920413D).
L’article. D. 1115-1 du Code des transports s’en trouve modifié pour instituer le :
« site internet https://transport.data.gouv.fr [en tant que] point d’accès national […] en ce qui concerne la mise à disposition, dans l’ensemble de l’Union, de services d’information sur les déplacements multimodaux. »

Explication : le règlement délégué (UE) n° 2017/1926 de la Commission du 31 mai 2017 complétant la directive 2010/40/UE du Parlement européen et du Conseil prévoit de telles points d’accès nationaux uniques donnant aux utilisateurs l’accès aux données statiques et dynamiques sur les déplacements et la circulation.

Les autorités chargées des transports, les gestionnaires d’infrastructures, les opérateurs de transport et les fournisseurs de services de transport à la demande sont tenus de mettre à disposition, par l’intermédiaire du point d’accès, les données de leurs services et réseaux qui sont nécessaires à l’information des voyageurs. Une obligation prévue, en droit français, par la LOM.

Les fournisseurs de services d’information sur les déplacements peuvent réutiliser ces données.

Ce site avait déjà été anticipé sur Internet. 

https://transport.data.gouv.fr

Voici comment ledit site présente sa propre utilité :
Le besoin des usagers : se déplacer facilement à travers la France, tous modes de transport confondus

La France compte de nombreux services de transports (330 réseaux de transports urbains, des milliers de lignes interurbaines, une offre de services de vélos, de trottinettes,…) Dans les grandes métropoles, il est difficile de connaître toutes les options de transport disponibles. Dans les zones rurales, il peut être difficile de savoir comment se déplacer sans recourir à la voiture individuelle : comment se rendre facilement de Figeac à Gourdon, dans le Lot, en transport en commun ?

L’accès à une meilleure information facilitera l’adoption de nouveaux modes de mobilité. Les applications d’aide à la mobilité offriraient un service aux usagers bien meilleur si elles prenaient en compte l’ensemble des agglomérations et des modes de transport, mais les données nécessaires manquent souvent, qu’il s’agisse des horaires théoriques ou en temps réel, des données d’accessibilité, des tarifs…

Dans certains pays européens (Royaume-Uni, Pays-Bas…), l’ouverture des données de transport est mise en œuvre depuis plusieurs années. En France, transport.data.gouv.fraide les acteurs de la mobilité à publier leurs données et les rend accessibles sur une plateforme unique, ce qui facilite leur réutilisation par les services d’information sur les déplacements.

En janvier 2020, le PAN héberge les données d’horaires théoriques de transport en commun de 189 autorités organisatrices de la mobilité sur 330 et 12 régions sur 18, couvrant 75% de la population bénéficiant d’un réseau de transport local :

Source : transport.data.gouv.fr

 

 

Continuons à citer ce site :

«L’équipe de transport.data.gouv.fr a également commencé à référencer d’autres types de données :

    • Lignes régulières de transports publics (bus, tram, métros) – temps-réel : 15 agglomérations-pilote ;

    • Aires de covoiturage : 2.200 aires dans 70 départements ;

    • Bornes de recharge de véhicules électriques : 10.600 à travers la France ;

    • Vélos en libre-service : 17 jeux de données ;

    • Bus longue-distance : 3 jeu de données.

>> Toutes les statistiques du déploiement à jour ici. »