Qu’est-ce que le volontariat territorial en administration (VTA) ?

Le volontariat territorial en administration (VTA) permet aux collectivités territoriales rurales de bénéficier des compétences de jeunes diplômés le temps d’une mission de 12 à 18 mois maximum, au service de l’ingénierie de leurs projets.

L’État aide la collectivité territoriale dans son recrutement à hauteur d’une aide forfaitaire de 15 000 euros qui sera versée sur décision du préfet.

200 VTA seront aidés en 2021.

Les missions confiées aux jeunes volontaires pourront notamment consister :

  • à la réalisation d’un plan stratégique d’investissement pluriannuel ;
  • à la réalisation d’un projet de territoire, notamment dans le cadre de l’élaboration des CRTE (contrats de relance et de transition écologique) ;
  • au soutien au déploiement des programmes de l’Agence nationale de la cohésion des territoires ;
  • à la préparation des dossiers de subvention des différents financeurs (État, Union européenne, collectivités territoriales, etc.) et à appuyer les équipes et les élus dans le montage des projets ;
  • à la réalisation d’une veille juridique et financière, notamment pour identifier les financements accessibles.

 

La durée du contrat est entre 12 et 18 mois, en fonction des besoins identifiés localement. Le contrat prend la forme d’un contrat à durée déterminée, représentant au moins 75% d’un temps plein. Le montant de la rémunération est laissé à la discrétion de l’employeur, mais ne peut être inférieur au minimum légal.

Une première période de recrutement du 1er avril au 30 juillet. Vous avez des besoins en ingénierie sur des projets ciblés qui doivent faire l’objet de montage de dossiers à compter du printemps ou de l’été 2021 ? Vous pouvez proposer une offre de poste pour un VTA et solliciter pour financer ce recrutement une aide forfaitaire de 15 000 euros.

Pour les collectivités intéressées, il faut :

  • envoyer une proposition de fiche de poste à votre préfecture de département (le préfet étant le délégué territorial de l’ANCT) ainsi qu’à l’adresse vta@anct.gouv.fr ;
  • puis l’ANCT vérifie que la nature de la mission correspond à l’esprit du dispositif et la diffuse sur la plateforme dédiée. L’offre est alors visible par les candidats à l’adresse vta.anct.gouv.fr. Les candidats peuvent postuler en déposant sur cette plateforme un CV et une lettre de motivation. La collectivité sélectionne son candidat selon les modalités qu’elle souhaite retenir ;
  • puis la collectivité informe la préfecture de département et l’ANCT (via l’adresse vta@anct.gouv.fr) de son choix de candidat ;
  • après vérification de la disponibilité financière, le préfet de département confirme à la collectivité qu’elle pourra bénéficier du dispositif d’aide au recrutement d’un VTA. La collectivité peut alors lancer le recrutement du VTA, déposer une demande d’aide (en remplissant le formulaire qui lui sera fourni) et signer le contrat de travail ainsi que la charte d’engagement ;
  • l’aide forfaitaire de 15 000 euros sera ensuite versée à la collectivité dans un délai de 3 mois après la signature du contrat de recrutement.

Pour toutes questions complémentaires : vta@anct.gouv.fr

 

Le Ministère de la cohésion des territoires vient de mettre en ligne une page courte, mais bien faite, à ce sujet :

Voir aussi une plaquette à ce sujet :