Qui veut faire partie des 60 nouveaux territoires dotés d’une Cité de l’emploi ?

Image par Sasin Tipchai (sur Pixabay)

L’ANCT et Pôle emploi, interviennent dans le cadre des Cités de l’emploi, qui visent à soutenir l’emploi et l’insertion professionnelle dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

34 453 demandes d’aide en emplois francs ont ainsi été acceptées entre la date de lancement de la mesure en avril 2018 et fin 2020.

Pour 2021, l’ANCT et Pôle emploi ont décidé d’une montée en puissance des Cités de l’emploi, pour passer du stade expérimental au déploiement national.

Pour citer la prose de l’ANCT (voir ici), ces cités se veulent être :

« une boîte à outils à destination des collectivités locales et de leurs habitants dans une logique de clarté et de simplicité. Ainsi, tous les acteurs de l’emploi local sont réunis dans une seule instance, pilotée par le préfet,  et recoupent d’autres expériences concluantes telles que le plan 1 jeune 1 solution avec le renforcement des emplois francs ou la lutte contre l’illettrisme.»

 

De fait, on passe maintenant à une vitesse supérieure puisque les sites prioritaires dans le cadre de l’extension du programme des « Cités de l’emploi » vont être étendus à soixante nouveaux territoires.

Voir à ce sujet l’Instruction du Gouvernement du 12 mai 2021 relative à l’extension territoriale du programme « Cité de l’emploi » (NOR : TERB2102503J) que voici :