Rodéos urbains : reste à capturer, au lasso, ces véhicules sauvage(on)s (et au maire à garder ce bétail)

Source : jordan-heinrichs-416775-unsplash.jpg

Face à un rodéo urbain, le maire, cow-boy moderne, peut-il se saisir de son lasso pour capturer ces bêtes sauvages ?

OUI répond l’Etat par une circulaire visant à améliorer ce dispositif.

La loi du 3 août 2018 a renforcé la lutte à l’encontre de ces sauvageries de sauvageons :

Il s’agit maintenant de « favoriser la conclusion de protocoles entre les parquets et les collectivités locales destinés à permettre aux collectivités disposant de fourrières de prendre en charge à titre gracieux les véhicules confisqués dans le cadre de la lutte contre les rodéos. »

Voir à cet effet la circulaire du Garde des Sceaux, ministre de la Justice, en date du 18 juin 2021 (N° NOR: JUSD2119010C ; N° CIRCULAIRE: CRIM – 2021 – 06 – E1 -18/06/2021 ; REF: DP 2021/0079/E11), que voici, avec son protocole annexé :

 

Source : jordan-heinrichs-416775-unsplash.jpg