Méga-regroupements hospitaliers : le décret est paru au JO de ce matin.

Au JO de ce matin figure le discret Décret n° 2016-524 du 27 avril 2016 relatif aux groupements hospitaliers de territoire que voici en lien de téléchargement :
La France devrait ainsi passer d’environ 1 100 établissements de santé à 200 groupements d’hôpitaux.
La Ministre Marisol Touraine a expliqué au journal Libération que  : 
«Les hôpitaux se sont construits bien souvent comme des structures, certes de référence mais tournées sur eux-mêmes. »
Et, toujours selon la Ministre de la santé, avec ce nouveau régime :
« s’impose l’idée d’une responsabilité vis-à-vis de l’extérieur. On ne raisonne plus en termes de structures, mais en termes de territoire. On analyse dans chaque territoire les besoins de la population, et ensuite avec un projet médical commun, on cherche à faire travailler au mieux les hôpitaux de proximité avec l’hôpital de référence

Concrètement, c’est la réforme territoriale version hospitalière : on ne va pas supprimer les hôpitaux (ou pas pour l’instant, ou pas plus que déjà à ce jour…) mais on va les regrouper. L’intercommunalité appliquée aux hôpitaux. Avec des achats en commun, des ressources humaines coordonnées (sur ce point, des incertitudes demeurent…), un système d’information unique, un projet médical en commun et, à l’horizon, plus de spécialisation par établissement.

On est encore loin cependant d’une vraie réforme comme le sont l’intercommunalité depuis des décennies pour les communes ou les communes nouvelles depuis 2010, puisque ces GHT n’auront pas la personnalité morale (ça, ce sera sans doute la réforme des années à venir) et n’auront une existence que conventionnelle, tout en étant obligatoires partout dès le premier juillet 2016, partout en France.