Sept salariés sur dix vont travailler en voiture… avec de très fortes variations (selon la CSP et selon les zones géographiques)

L’INSEE (Armelle Bolusset et Christophe Rafraf) a étudié les trajets domicile-travail. Il en ressort que pour se rendre à leur travail, les salariés utilisent principalement leur voiture.

Au niveau départemental, ce mode de déplacement n’est supplanté par les transports en commun que dans la capitale et ses départements limitrophes (et à Lyon dans une moindre mesure). 

En 2015, la moitié des salariés habitant et travaillant dans la même commune vont travailler en voiture.

Cette proportion s’élève à huit salariés sur dix pour ceux travaillant hors de leur commune de résidence. Les cadres et les employés utilisent moins leur voiture que les autres catégories socio-professionnelles.

Citons l’INSEE :

En Île-de-France, les habitants de Paris et de la petite couronne privilégient les transports en commun pour aller travailler. Toutefois, la voiture est majoritaire dans la grande couronne (figure 1). En province, parmi les villes-centres des pôles des aires urbaines de plus de 400 000 habitants, Lyon est la seule où les salariés se déplaçant en transports en commun sont plus nombreux que ceux utilisant leur voiture : en 2015, 41 % y ont recours, alors que 35 % utilisent la voiture (figure 2). Dans toutes les autres villes-centres, la voiture est le mode de transport principal. Toutefois, elle concerne moins de 45 % des salariés à Grenoble, Strasbourg et Bordeaux, les trois villes où l’usage du vélo pour aller travailler est le plus développé, ainsi qu’à Lille, deuxième ville après Lyon où les transports en commun sont les plus utilisés. Dès que l’on s’écarte des villes-centres, la part de la voiture augmente et celle des transports en commun diminue (figure 3). Ainsi, en province, dans les aires urbaines de plus de 400 000 habitants, la part de la voiture est de 50 % dans la commune centre, mais elle atteint 76 % dans le reste du pôle urbain et 86 % dans la couronne.

 

Avec, effet de l’ultrapériphérisation célébrée par les secondes couronnes et critiquées souvent, un chiffre un peu choc : 3,3 millions de salariés parcourent plus de 25 kilomètres en voiture pour aller travailler…

Voici cette étude (à qui on ne peut guère reprocher que de manquer de comparaisons dans le temps pour saisir les évolutions en ce domaine ; sans doute les études antérieures de l’INSEE n’étaient-elles pas assez précises ou pas fondées sur les mêmes statistiques ?) :

 

Et voici quelques graphiques très parlants :

Capture d’écran 2019-02-13 à 12.51.42.png

Capture d’écran 2019-02-13 à 12.52.04.png

Capture d’écran 2019-02-13 à 12.52.17.png