Et que sonnent les cloches ! Au grand dam des requérants à qui cela file le bourdon…

Et que sonnent les cloches ! Tant pis pour ceux (des cloches assurément) à qui cela file le bourdon au point de tintinnabuler au fil de requêtes grincheuses aux échos douteux (requêtes exonérées du droit de timbre, quoique).

La loi de 1905 n’interdit en effet pas à une Basilique (celle du Sacré-Cœur de Grenoble) de résonner, de carillonner, toutes les demi-heures.

Saisi par un habitant du quartier (n’ayant pas l’esprit de clocher), le TA de Grenoble a en effet jugé, hier,  que le fait que les cloches de la basilique sonnent toutes les demi-heures de 7 à 22 heures :

  • ne contrevient pas à la loi de 1905 concernant la séparation des églises et de l’Etat
  • et ne porte pas atteinte à la tranquillité publique.

Pour cet usager grincheux, reste le choix entre déménager à la cloche de bois, ou de vivre l’enfer dont, sans doute, pour lui, les portes s’ouvrent (au son d’AC/DC, bien sûr)

TA Grenoble, 1er octobre 2019, n° 1703682 :

1703682