Funéraire et Covid-19 : le Comité consultatif national d’éthique en appelle au Gouvernement pour des clarifications, voire des assouplissements

Notre droit funéraire a été considérablement modifié, pour des raisons épidémiologiques, les 27 mars, 28 mars et 1er avril derniers. Voir :

 

Mais cela conduit à des difficultés sur le terrain (diversité dans les pratiques) et à des ruptures douloureuses au regard de pratiques qui aidaient au travail de deuil.

D’où cet avis, en auto saisine semble-t-il, du Comité consultatif national d’éthique en date du 17 avril 2020 :

 

Capture d’écran 2020-04-21 à 13.41.27.png

Capture d’écran 2020-04-21 à 13.41.34.png

Capture d’écran 2020-04-21 à 13.41.41.png

 

Voir aussi :

 

ddp-1310356-unsplash

Crédits photographiques : DDP on Unsplash