L’élection présidentielle devrait avoir lieu les 10 et 24 avril 2022, sur fond de difficultés juridiques et d’ajustements annoncés sur les modalités de vote

L’élection présidentielle devrait avoir lieu les 10 et 24 avril 2022, afin d’éviter que le 2nd tour ne tombe le 1er mai… or cela tombe pendant des vacances, ce qui devrait accélérer la réflexion sur divers ajustements relatifs aux aménagements du vote (par correspondance notamment).

 


 

Les grands médias, hier, à commencer par France Télévision, suivi par France Info et Le Parisien, ont confirmé hier que l’élection présidentielle devrait avoir lieu les 10 et 24 avril 2022.

Il faut :

  • 15 jours entre les deux tours car :
    • « le Président de la République est élu à la majorité absolue des suffrages exprimés. Si celle-ci n’est pas obtenue au premier tour de scrutin, il est procédé, le quatorzième jour suivant, à un second tour » (2 premières phrases du 1er alinéa de l’article 7 de la Constitution).
  • un premier tour entre le 8 et le 23 avril. En effet, le Président E. Macron a pris ses fonctions le 14 mai 2017 et le 3e alinéa de la Constitution dispose que :
    • « L’élection du nouveau Président a lieu vingt jours au moins et trente-cinq jours au plus avant l’expiration des pouvoirs du Président en exercice.»

Donc :

  • soit on percute le 1er mai avec cette élection, ce qui serait fâcheux
  • soit on percute les vacances

… ce second choix semblant moins malencontreux, il devrait être annoncé en Conseil des ministres du 30 juin que cette élection présidentielle se tiendrait les dimanches 10 et 24 avril 2022.

Pour mémoire, revoici le calendrier des vacances scolaires, hors outre-mers :

 

Conclusion : la participation risque d’être encore plus un enjeu… Et du coup reviennent les réflexions sur le vote par correspondance et le vote anticipé. A noter, hier, sur twitter, deux informations significatives à ce sujet :

 

ET :

 

A suivre…