Un faire-part de mariage pare au « passe sanitaire »

Pour se dire « OUI pour la vie » on pourra choper la mort dirons les uns.

Entrer dans les liens du mariage permet de desserrer ceux du « passe sanitaire », dirons les autres.

En tous cas, on peut célébrer le fait que l’AMF ait pu communiquer la décision de la Chancellerie selon laquelle les mariages civils sont exonérés de passe sanitaire (ou pass sanitaire, sic), quel que soit le nombre de personnes devant y assister.

Voir :

 

NB : cela s’applique à la cérémonie du mariage. On peut douter que cela s’applique aux festivités qui se déroulent ensuite.