L’Etat se dote d’une grande DRH (DIESE + délégués ministériels)

L’ENA a été récemment remplacée par l’INSP dans le cadre d’une réforme plus large des carrières dans la haute fonction publique avec, même, une suppression / fusion iconoclaste des grands corps de l’Etat :

 

Etape logique ensuite : la création d’une très grande DRH pour gérer notamment le nouveau grand corps des administrateurs de l’Etat, qu’il faudra s’habituer à appeler la délégation interministérielle à l’encadrement supérieur de l’Etat (DIESE)…  ce qui est réalisé par un décret au JO de ce matin. 

Placée auprès du Premier ministre, la DIESE sera, dès le 1er janvier 2022,  chargée :

  • d’une part, de définir, coordonner et animer la politique des ressources humaines en matière d’encadrement supérieur et dirigeant de l’Etat (en lien avec un comité de pilotage stratégique de l’encadrement supérieur de l’Etat)
  • et, d’autre part, de participer à une gestion des ressources humaines individualisée de certains de ces personnels.

… y compris la tutelle de l’INSP (qui ne relèvera donc plus  à ce titre de la DGAFP).

Ce décret prévoit aussi que chaque département ministériel est doté d’un délégué ministériel à l’encadrement supérieur chargé de coordonner et mettre en œuvre la politique des ressources humaines ministérielle dans le cadre de la politique interministérielle fixée par la DIESE. Enfin, le décret crée un comité de pilotage stratégique de l’encadrement supérieur de l’Etat, présidé par le délégué interministériel. 

Voici ce texte :

Décret n° 2021-1775 du 24 décembre 2021 relatif à la délégation interministérielle à l’encadrement supérieur de l’Etat, aux délégués ministériels à l’encadrement supérieur et au comité de pilotage stratégique de l’encadrement supérieur de l’Etat (NOR : PRMX2137666D) :