La prime de revalorisation instituée également dans la FPH.

La prime de revalorisation est une prime pour tous les versants de la fonction publique. Instituée pour certains personnels de la FPT (voir : https://blog.landot-avocats.net/2022/04/30/fpt-institution-de-la-prime-de-revalorisation-pour-certaines-categories-dagents-territoriaux/) et de la FPE (voir https://blog.landot-avocats.net/2022/05/03/fpe-decret-sur-une-prime-de-revalorisation/), elle l’est aussi, par le décret n° 2022-738 du 28 avril 2022, au profit  de certains personnels relevant de la fonction publique hospitalière exerçant au sein des établissements et services sociaux et médico-sociaux.

I. Quels sont les agents concernés ?

Il s’agit :

1/ des fonctionnaires hospitalier exerçant, à titre principal, des fonctions d’accompagnement socio-éducatif au sein établissements et services sociaux et médico-sociaux (à l’exception des bénéficiaires visés par le décret n° 2020-1152 du 19 septembre 2020), et relevant des corps suivants :

– Corps des conseillers en économie sociale et familiale ;

– Corps des éducateurs techniques spécialisés

– Corps des éducateurs de jeunes enfants

– Corps des assistants socio-éducatifs

– Corps des cadres socio-éducatifs

– Corps des psychologues ;

– Corps des animateurs

– Corps des moniteurs d’ateliers

– Corps des moniteurs-éducateurs ;

– Corps des accompagnants éducatifs et sociaux ;

2/ des fonctionnaires exerçant, à titre principal, les fonctions d’aide-soignant, d’infirmier, de cadre de santé de la filière infirmière et de la filière de rééducation, de masseur kinésithérapeute, de pédicure podologue, d’orthophoniste, d’orthoptiste, d’ergothérapeute, d’audioprothésiste, de psychomotricien, de sage-femme, d’auxiliaire de puériculture, de diététicien, d’aide médico-psychologique, d’auxiliaire de vie sociale ou d’accompagnant éducatif et social et exerçant leurs missions au sein établissements et services sociaux et médico-sociaux (à l’exception des bénéficiaires visés par le décret n° 2020-1152 du 19 septembre 2020) ;

3/ des agents contractuels de droit public hospitaliers exerçant des fonctions similaires aux fonctionnaires hospitaliers susmentionnés.

II. Le montant mensuel de la prime de revalorisation correspond à 49 points d’indice majoré pour les fonctionnaires. Il est équivalent pour les contractuels. Ce montant brut suit son évolution du point indiciaire.

Toutefois, pour les agents territoriaux exerçant les fonctions de médecin, le montant mensuel de la prime correspond à un montant brut de 517 euros.

La prime est versée mensuellement à compter du mois d’avril 2022.

Ce décret peut être consulté à partir du lien suivant :

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000045696770