Référé liberté : forces et déséquilibres d’une ascension [VIDEO Landot & associés ; Weka]

Les pandémies, la guerre à l’Est de notre Continent, les conflits politiques ou sociaux, les défis environnementaux : notre société, nos rapports sociaux, la biodiversité et nos politiques s’en trouvent mises à mal et les décisions à prendre, imposant plus ou moins de discipline collective, ne peuvent guère que s’entrechoquer avec nos libertés.

Alors, en urgence via des référés libertés, le juge administratif a eu à gérer une montée en puissance de cet outil procédural… et à opérer de délicats arbitrages dans de nombreux domaines.

Au sein du présent blog, nous avons eu, souvent, à traiter des régimes propres à telle ou telle liberté.

Mais abordons maintenant l’outil, le référé liberté (pour lequel — avec une dizaine d’articles sur le présent blog — nous avons été un peu moins bavards). Et nous avons la chance de l’aborder (après une rapide présentation par mes soins) en interviewant un acteur central à ce propos, à savoir :

  • M. Jacques-Henri Stahl
    Président adjoint de la Section du contentieux du Conseil d’Etat

 

Voici donc cette vidéo de 11 mn 43 :

https://youtu.be/ZWcfLlH6csk

 

Il s’agit d’une reprise d’un dossier extrait de notre chronique vidéo hebdomadaire, intitulée « les 10′ juridiques », faite en partenariat entre Weka et le cabinet Landot & associés.

Pour mieux connaître notre partenaire WEKA, fort de 40 ans d’expertise : http://www.weka.fr