Répartition des responsabilités et des charges financières quand un ouvrage d’art rétablit des voies coupées par des infrastructures de transport

Quand un ouvrage d’art rétablit des voies coupées par des infrastructures de transport, comment se répartir responsabilités et charges financières ?
Avec, en gros, un renvoi à une convention dans certains cas et la prise en compte du potentiel fiscal de la personne publique en charge de la voirie aux termes d’un mode d’emploi enfin définitif sur ce point, paru au JO de vendredi avec le décret n° 2017-299 du 8 mars 2017 portant application de la loi n° 2014-774 du 7 juillet 2014 visant à répartir les responsabilités et les charges financières concernant les ouvrages d’art de rétablissement de voies et modifiant le code général de la propriété des personnes publiques.
Voici ce décret  (NOR:  DEVT1614924D) :

Décret 2017-299 du 8 mars 2017 portant application de la loi n° 2014-774 du 7 juillet 2014 visant à répartir les responsabilités et les charges financières concernant les ouvrages