Un partenariat Etat-Régions pour la biodiversité, avec les régions en chefs de file des actions locales

Le primat des régions a été réaffirmé en matière de biodiversité en partenariat avec l’Etat, à l’occasion d’une grande réunion lundi entre l’Etat, l’ARF et l’AFB. Voici le communiqué de presse commun qui résume les ambitions des uns et des autres. Et celles des régions, poussées en ce sens par l’Etat, sont grandes, ainsi que le prévoit la loi :

L’État et les Régions font ensemble le pari des territoires pour la biodiversité

Nicolas Hulot, ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire, François Bonneau, Président délégué de Régions de France et Philippe Martin, Président du Conseil d’administration de l’Agence française pour la biodiversité ont réuni aujourd’hui à Paris les Présidents et Vice-président délégués à la biodiversité des Régions lors d’un événement intitulé : « Le pari des territoires pour la biodiversité : coup de projecteur sur les agences régionales de la biodiversité ».

Cet événement s’inscrit dans un contexte de dégradation de la biodiversité en France alors qu’il s’agit d’un de nos meilleurs alliés pour lutter contre les effets du changement climatique. Nicolas Hulot l’a rappelé : « Il est impératif que l’ensemble des territoires et que tous les acteurs se mobilisent pour que chacun à son niveau agissent en faveur de la biodiversité. Protéger, restaurer et valoriser les écosystèmes doit devenir une priorité ». François Bonneau a quant à lui souligné que : « Cette rencontre est importante car elle reconnaît les Régions comme des partenaires incontournables de l’Etat dans cette mobilisation ainsi que dans l’articulation et la mise en cohérence des interventions locales avec les enjeux nationaux et internationaux ».

Dans cette perspective, une déclaration d’intention nationale a été signée pour prendre acte de la nouvelle répartition des compétences en matière de biodiversité entre les collectivités, du rôle structurant du chef de file des Régions et de l’importance de la part de l’Etat et des régions de faire ensemble le pari des territoires pour le déploiement des politiques en faveur de la biodiversité.

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, le Président délégué de Régions de France, et le Président du Conseil d’administration de l’Agence française pour la biodiversité, ont aussi accueilli huit régions ayant lancé leur démarche de création d’une Agence régionale pour la biodiversité. Ces agences issues de la loi de Reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages constituent de nouvelles plateformes de collaboration innovantes dans les régions entre l’État et les collectivités.

Par ailleurs, six régions ont déjà signé avec l’AFB une convention de préfiguration d’agence dans les perspectives de la loi de reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages (Bourgogne-Franche-Comté, Occitanie, Centre Val-de-Loire, Provence-Alpes-Côte-D’azur, Normandie, Bretagne) et deux autres s’apprêtent à engager cette démarche (Ile-de-France et Nouvelle Aquitaine). 

Ces dynamiques de création des agences régionales augurent de nouvelles synergies entre l’État et ses partenaires territoriaux pour une mobilisation renforcée de tous les territoires. 

giphy
Icono : tardigrade 

A propos Éric Landot

Avocat fondateur du cabinet Landot & associés, partenaire juridique de la vie publique.

3 réponses

Les commentaires sont fermés.