Banque des territoires : vrai nouvel outil ou simple réorganisation de services au sein de la CDC ?

Sur le papier, c’est très beau :
  • 800 collaborateurs
  • 20 milliards d’euros par an
  • un guichet unique avec deux axes d’action :
    • une banque de prêt et de financement
    • une mission de services, de conseil.

N.B. : les observateurs blanchis sous le harnais comme votre serviteur auront le sentiment de revoir feu la CAECL (avant qu’elle ne devienne DEXIA : cela s’est mal fini. Voir ici).

En réalité, attendons de voir car :

  • dès lors la frontière avec la BPI n’apparaît pas d’évidence
  • surtout, il s’agit en réalité pour la Caisse des dépôts et des consignations (CDC), en pleine réorganisation, d’y affecter quatre de ses directions et deux de ses filiales ainsi fusionnées.

 

Dès lors, est-ce :

  1. un outil nouveau bâti afin de mieux employer des moyens de la CDC ?
  2. Ou une présentation marketing d’un replâtrage de ce qui existe déjà ?

 

Cela semble être plus proche de la solution 1. Heureusement. Mais soyons prudents.

A suivre…