La pub ne pourra plus faire le trottoir (et il n’est pas certain qu’il faille s’en réjouir)

En décembre 2017, était lancée en fanfare une expérimentation. Mal fichue, mal préparée par le Ministère puisque deux des trois agglomérations concernées ont dit ne pas en avoir été informées !

Il s’agissait d’expérimenter des publicités au sol, sur voirie.

Pour les uns, c’était un envahissement publicitaire de plus.

Pour les autres, c’était une démarche écologique (craies au sol temporaires) destinées à compléter ou remplacer d’autres publicités moins écologiques et plus coûteuses.

Voir :

 

L’expérimentation s’arrête au JO du 26 octobre dernier avec un arrêté du 22 octobre 2018 relatif à la suspension à l’intérieur de l’agglomération de Lyon de l’expérimentation des marquages sur les trottoirs à des fins publicitaires (NOR: INTS1824954A)

Bref la pub ne pourra plus faire le trottoir. Et non il n’est pas certain qu’il faille s’en réjouir car plus de publicité douce et moins de publicité à fort coût environnemental et carbone aurait pu être envisagé.