Vers un rétablissement, en 2018, du jour de carence pour les fonctionnaires en arrêt maladie

Emmanuel Macron, candidat, l’avait promis.

Gérald Darmanin, ministre de l’action et des comptes publics, l’a annoncé hier au soir : le jour de carence pour les arrêts maladie dans la fonction publique sera rétabli en 2018.

Le Ministre a assorti son propos de chiffres chocs :

« Le jour de carence a eu un effet sur l’absentéisme sur la courte période où il a été appliqué : en 2012, les arrêts d’un jour ont diminué de 43 % dans la FPT et de 40 % dans les hôpitaux. Même si le jour de carence ne doit pas être le seul instrument pour lutter contre l’absentéisme des agents, qui est aussi la conséquence de souffrances pour les agents, et parfois du au mauvais management, il permet de lutter contre le micro‐absentéisme qui désorganise les services, alourdit la charge de travail des collègues en poste et coûte environ 170 millions d’euros par an. »

 

Voir la réaction du président de l’Association des DRH des grandes collectivités territoriales (ADRHGC), Johan Theuret, pour Maire info :

http://www.maire-info.com/article.asp?param=20937&PARAM2=PLUS&nl=1

 

Les syndicats sont nettement moins enthousiastes…

 

NB : crédit photo : compte twitter des « Ministères de Bercy ». 

A propos Éric Landot

Avocat fondateur du cabinet Landot & associés, partenaire juridique de la vie publique.