Conseil d’Etat : un rapport sans risque sur le risque

Le Conseil d’Etat vient de se fendre d’un rapport sur un sujet majeur : « La prise en compte du risque dans la décision publique »… Hélas, par delà l’exposé d’une magnifique culture générale, on s’enfonce dans :

  • une dissertation passionnante
  • mais peu opérationnelle… exemples :
    • pas de lien entre la loi Fauchon et le calibrage de l’action publique (alors que dans les domaines de l’environnement ou de la sécurité au travail dans le monde public c’est devenu un passage obligé pour tout opérationnel réel !) ;
    • ignorance totale des démarches de cartographie des risques juridiques pourtant enfin introduite dans le monde public après avoir réussi dans le monde privé (sur ce point, voir ici)
    • etc.
  • conduisant à 32 propositions plutôt conventionnelles… mais presque toujours, selon nous, pertinentes (même si certaines n’engagent que fort peu…). Les voici :

Capture d’écran 2018-06-25 à 13.05.14.png

Capture d’écran 2018-06-25 à 13.05.19.png

Capture d’écran 2018-06-25 à 13.05.24.png

 

Cette étude, menée à la demande du Premier ministre, sous la direction de Jean-Ludovic Silicani, conseiller d’État, a été adoptée par l’assemblée générale du Conseil d’État le 26 avril 2018.

La voici (en 124 pages) :

Etude_risque_20180622