Violences subies par les élus : le Gouvernement reçoit les élus ; le Sénat fait un tabac avec son questionnaire…

La mort du courageux maire de Signes cet été avait révélé :

 

Le Sénat avait très vite lancé une plate-forme pour interroger les maires sur les menaces et les agressions auxquelles ils sont confrontés, avec un questionnaire qui était ouvert jusqu’au 15 septembre 2019. Le voici en ligne :

 

Or près de 10% des maires ont répondu à ce questionnaire envoyé par le Sénat. Voir une première analyse sur le site Franceinfo :

L’analyse des réponses n’est pas achevée, mais les premiers retours vont, sans surprise, dans le sens d’une inquiétude, d’un sentiment d’abandon, d’un besoin d’aide de la part de l’Etat.

 

De son côté, le Ministre S. Lecornu a reçu nombre de ces édiles, les a écouté et leur a annoncé diverses mesures :

… mesures que nous avions déjà présentées car insérées pour l’essentiel dans le projet de loi engagement et proximité :