L’AMF crée un « observatoire des agressions envers les élus »

La mort du courageux maire de Signes en 2019 révéla une situation inquiétante.

 

Il en résulta une plate forme sénatoriale intéressante et des propositions gouvernementales :

 

Plus récemment, c’est la Chancellerie qui circularisait pour que les injures subies par les élus donnent bien lieu à des poursuites pour outrage :

 

Voici maintenant que l’AMF met en place un bservatoire des agressions envers les élus ». Voir :

 

Pour le dépôt en ligne des témoignages, voir :