Enseignement immersif des langues régionales : forte demande des régions de France

Source de l'image : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Langues_de_la_France.svg

La loi MOLAC a été publiée, au JO, mais sans le volet sur l’enseignement immersif des langues régionales, lequel a été censuré dans son principe même par le Conseil constitutionnel (sous le regard atterré de la plupart des girondins y compris — comme moi — ceux qui sont farouchement patriotes) :

 

L’association Régions de France, qui regroupe, toutes tendances confondues, les présidents des régions, vient, par un courrier commun, d’écrire au Président de la République sur la volonté des Régions de travailler avec l’Etat afin de trouver les moyens de sécuriser définitivement l’enseignement immersif des langues régionales/

Voici ce texte, signé par les présidents des régions de l’hexagone et de la Corse (pas les régions ultramarines qui ont pourtant plusieurs langues créoles à faire valoir ? en raison peut-être des règles constitutionnelles spécifiques les protégeant ?)  :