Reprise en régie des mises sous plis de la propagande électorale

À la suite des dysfonctionnements, qualifiés d’inacceptables par le Ministère (et par la France entière…), constatés dans l’acheminement de la propagande électorale (bulletins de vote et circulaires, i.e. « professions de foi ») lors des élections départementales et régionales des 20 et 27 juin 2021, le ministère de l’Intérieur a résilié les différents lots qui le liaient à la société Adrexo.

Les mises sous pli seront dorénavant effectuées par les services des préfectures et non plus par des sociétés privées.
Sous l’autorité du ministre, les services du Secrétariat général du ministère de l’Intérieur ont déjà commencé cet été les opérations d’organisations matérielles des campagnes présidentielles et législatives.

Voir sur le même thème :